Nicolas Campos : combattre la sclérose en plaque avec le vélo

Traverser la Tasmanie intégralement à vélo : c’est le défi que Nicolas Campos, cycliste (entre autres) français diagnostiqué en 2016 de la sclérose, a décidé de relever. En mars dernier, le sportif habitué des Triathlons, a traversé le pays en 5 jours, soit une distance parcourue de 550 km, uniquement à la force de ses jambes. 

La maladie ne l’a pas arrêté. Grand sportif depuis toujours, Nicolas Campos a pu continuer à vivre sa passion même après que le diagnostic soit tombé. Il raconte sur son blog comment la maladie a bouleversé sa vie et les multiples exploits qu’il a réalisés. Dans un premier temps, il avoue avoir pensé devoir faire une croix sur sa carrière. En effet, la sclérose en plaque, bien que se manifestant à différents degrés chez chaque malade, peut s’avérer extrêmement handicapante au quotidien.

Malgré tout, le jeune homme a décidé de se battre et a multiplié ses challenges sportifs : Triathlon de Deauville et Haugesund 70.3 Ironman en Norvège en 2016, Triathlon d’Aix les Bains en 2017, pas moins de 5 Triathlons en 2018 (dont 3 Ironman), et bien d’autres. Il a même amélioré ses performances, comparé à avant 2016. 

Son but était d’incarner un message d’espoir et de montrer que la maladie ne définit pas les personnes touchées. On peut dire qu’il a atteint son objectif ! 

Vous pouvez consulter le détail de son parcours sur son blog :   https://mymsracesironman.home.blog/